Création SAS : titulariser un mandataire social, est-ce nécessaire ?

Suite à l’aisance qu’elle offre aux administrateurs d’entreprises, mais aussi à la modularité proposée relativement à la gestion des différentes parties de l’organisme, la SAS (société par actions simplifiée) est de nos jours, la forme la plus convenable pour les entrepreneurs qui veulent démarrer leurs projets.

Suite à un ordre des possesseurs de la SAS, la titularisation d’un mandataire social est indispensable. Ce dernier est responsable de l’intervention au nom de la société en toutes circonstances, et donc, il s’occupe de représenter l’entreprise convenablement. Le mandataire social est :

  • Un associé ou possesseur de la SAS,
  • un autre établissement n’ayant pas contribué à l’élaboration du capital social,

  • une personne physique distincte.

Plus d'infos sur : www.creationsas.eu

Création SAS : quoi d'autres à savoir sur cette forme juridique ?

Dans le cadre d’une SAS, le président occupe la fonction de mandataire social. La titularisation de beaucoup de mandataires est réalisable dans une telle forme d’entreprises. Cette titularisation mène à la formation d’un groupe composé d’un président et un certain nombre de directeurs généraux. Généralement, la répartition des pouvoirs est la même pour le président et les DG, et donc, ces derniers ont des obligations similaires à l’égard des actionnaires, des tiers et de l’institution.